Affiliation, les évolutions du marché

Comme tous les marchés, celui de l’affiliation connaît des changements. Qu’elles soient d’ordre commercial, marketing, législatif ou technologique, ces évolutions ont un impact sur le marché de l’affiliation. L’essentiel pour maîtriser ces modifications plutôt que de les subir reste de s’informer, comprendre et savoir s’adapter.

La fraude

La fraude dans le milieu de l’affiliation peut prendre différentes formes. Certains éditeurs s’adonnent à des pratiques peu éthiques dans le seul but d’engendrer plus de revenu que ce qu’ils tirent de leurs performances et statistiques ordinaires.

Pour détecter les cas de fraude, la plateforme de TimeOne a créé un outil interne basé sur le machine learning qui permet d’identifier facilement les comportements frauduleux. Grâce à cet outil, les Account Managers et Publisher Managers peuvent détecter très rapidement une fraude. La conséquence est alors immédiate : expulsion de la plateforme, retrait des commissions et pour les cas les plus graves mise en contentieux juridique.

” Grâce à notre équipe de développeurs, qui a mis en place un rapport anti-fraude sur la plateforme, on est capables de voir immédiatement quand il y a des comportements douteux. On peut alors sortir le partenaire du programme très rapidement et donner le dossier à notre service juridique. Aujourd’hui, seul TimeOne est équipé de ce type d’outil qui est clairement un gage de qualité tant pour les annonceurs que pour le éditeurs travaillant proprement. C’est une force de TimeOne.”

Djouher – Head Of pôle KAM chez TimeOne

L’aspect légal (RGPD et ePrivacy)

Le renforcement de la réglementation sur la protection des données personnelles a remis en cause le fonctionnement du secteur du marketing digital. Le RGPD et la future directive ePrivacy sont, en effet, à l’origine de gros bouleversements.

Le RGPD ou Règlement Général sur la Protection des Données, est un texte communautaire entré en application le 25 mai 2018. Il régule les traitements des données personnelles opérés par des entités publiques ou privées sur le territoire de l’UE, ainsi que les traitements, hors de l’UE, lorsque ces derniers impliquent les données personnelles des personnes qui se trouvent sur le territoire de l’Union. Ce texte vise donc à préserver les droits des personnes concernées sur leurs données, notamment via la responsabilisation des entreprises et l’application des principes d’accountability, de Privacy By Design et By Default.
Avec son arrivée, le secteur de la génération de lead s’est complètement réorganisé pour s’y conformer. Plus que jamais, les acteurs du digital doivent, notamment, s’assurer du recueil du consentement libre, spécifique, éclairé et explicite des utilisateurs avant de traiter leurs données. Dans le domaine de la collecte de leads où certaines des informations personnelles sont recueillies, il est aussi primordial que la sécurité et la confidentialité des données soit assurées et que celles-ci ne soient utilisées pour aucun autre usage que celui prévu.

Quant aux outils de tracking, les recommandations de janvier 2020 de la CNIL, en prévision de la directive ePrivacy 2.0 et dans la même logique que ses lignes directrices de Juillet 2019, se sont aussi avancées sur le recueil du consentement pour la dépose et lecture de cookies sur le terminal des internautes. Ce texte a une portée non prescriptive sur les modalités pratiques de recueil de consentement.

Une des très nombreuses propositions de la CNIL, à travers ces recommandations, est, notamment, d’implémenter un bouton permettant de refuser le dépôt de cookies aussi visiblement et facilement que le bouton permettant leur acceptation.
Aussi, l’Autorité propose des solutions pratiques à la délivrance d’une information claire, exhaustive et compréhensible à l’internaute, sur, entre autres, les finalités des cookies, leurs responsables de traitement et sous-traitants, la portée du consentement (profilage…) et la présence de transferts de ces données hors de l’Union européenne.

Chez TimeOne, la mise en conformité au RGPD et aux écrits de la CNIL, s’est traduite par la formation et la sensibilisation de nos équipes techniques, commerciales et opérationnelles à la connaissance et au respect du règlement dans leurs activités. Dans cette même logique, TimeOne s’est entourée d’une juriste et Data Protection Officer dédiée aux sujets de protection des données personnelles et nouvelles technologies.

” Tous nos éditeurs doivent remplir notre formulaire RGPD. On fait très attention à ce que nos partenaires disposent de tous les opt-in et les mentions légales nécessaires à la collecte de leads.”

Léa – Managing Director chez TimeOne

Technologie de tracking et évolutions

En janvier 2020, Google a annoncé son intention d’éliminer les third-party cookies ou cookies tiers du fonctionnement de son navigateur Chrome. Les cookies tiers ou third-party cookies sont des traceurs placés sur l’ordinateur d’un internaute par un site différent de celui qu’il visite. Ils enregistrent des informations sur le comportement en ligne de l’utilisateur pour ensuite lui proposer une publicité personnalisée. C’est l’essence même de la publicité en ligne.

Les cookies tiers permettent donc aux acteurs du marché de faire du tracking. Cette discipline est indispensable au monde du digital car avec l’analyse que fait le tracking des données sur les utilisateurs, les annonceurs sont capables de mesurer l’efficacité de leurs campagnes et de multiplier leurs ventes en proposant aux internautes un contenu personnalisé. D’un point de vue facturation, le tracking est aussi important car il permet de procurer les chiffres sur les performances de la campagne qui vont établir la facturation.

Les navigateurs Safari (Apple), Mozilla (Firefox) et Edge (Microsoft) eux, disposent déjà d’une alternative plus drastique qui impose un filtre anti-cookies. Ces énormes évolutions ont forcé la mise en place de nouvelles techniques de ciblage sur le navigateur Chrome. Depuis février 2020, seuls les cookies qui répondent à la norme SameSite de Google qui et présentent la variable «Secure» seront autorisés à faire du tracking. Il a donc fallu adapter tous les cookies à ces changements pour pallier aux possible pertes de performance.

l’affiliation en pratique

Une plateforme d’affiliation, qu’est-ce que c’est ?

Une plateforme d’affiliation est une solution qui permet la mise en relation des éditeurs et des annonceurs. Cette place de…

La monétisation d’un site web qu’est-ce que c’est ?

La monétisation d’un site web consiste à proposer à son audience des publicités, sous de nombreux formats, un produit ou un service qui permettront au créateur du…

Monétisation, les bases pour se lancer

Débuter dans ce domaine quand on n’a ni les connaissances, ni l’expérience peut s’avérer être compliqué. Toutefois, il y existe quelques “règles” simples qui…